Technique #4

Les leçons de M.Page : la feuille d’Acanthe.

Dans un post précédent, nous avons évoqué l’utilisation de la forme de l’Acanthe dans l’art occidental. Lorsqu’il faut restaurer l’une ou l’autre de ces œuvres, il est très utile de savoir dessiner ou sculpter cette forme très spécifique.

Book of Hours. Use of Rome . Bodleian Libraries, University of Oxford

Acanthus from BL Eg 747, f. 14v, Bartholomaei Mini de Senis; Platearius; Nicolaus of Salerno. The British Library.

Bureau plat by Andre-Charles Boulle, boulle and marquetry with ormolu mounts, French, 1690 remounted in the18th c., © Victoria and Albert Museum, London 2017.

Dans les pièce en 2D, les feuilles ont pu être effacées ou sont devenues presque invisibles. Dans les pièces en 3D, comme les moulures du bureau ci-dessus, les arrêtes de ce motif souvent très complexe sont cassées et les morceaux perdus.

Disons les choses telles qu’elles sont : les artistes sont particulièrement ingénieux et inventifs dans le dessin de leurs feuilles d’acanthe. Les courbes ondulent, se croisent, s’entrecroisent. Comprendre le motif pour le reproduire a alors tout du casse-tête chinois.

Heureusement, il existe beaucoup de livres et de leçons qui détaillent comment perfectionner l’art délicat du dessin des feuilles d’acanthes. Un livre en particulier construit méthodiquement et systématiquement le dessin d’une feuille esthétiquement plaisante.

Les sources documentaires dans notre travail sont en dehors du temps et une référence peut souvent être ancienne. Dans ce cas, il s’agit d’un ouvrage du XIXème siècle.

Dans ce livre de 1886, James Page, professeur de dessin ornemental dans une école anglaise, présente son « Guide pour le dessin de l’acanthe et de tous les autre feuillages ».

Que demander d’autre ?

Malgré les meilleurs intentions de l’auteur, les illustrations de l’ouvrage manquent parfois de certaines étapes. Un peu comme ces ouvrages « Comment dessiner ? » où en 4 étapes, l’étudiant est supposé passé de formes vaguement rondes à un parfait portrait souriant. Vous n’avez jamais réussi à en faire autant ? Pas d’inquiétudes, AUCUN débutant n’a jamais pu non plus.

Comme cadeau pour cette nouvelle année, chers lecteur, en association avec style=”font-Skully’s , nous avons décidé de vous offrir notre interprétation des éléments manquants. Dans cette série de 4 articles, nous allons essayer de compléter le discours de M. Page, étapes par étapes.

Avertissement : malgré le soin que nous avons apporté à respecter le discours de M.Page, tout ce que vous lirez dans cette série n’est que notre avis. Nous vous engageons fortement à lire et vérifier son travail par vous même.

Une fois toute les étapes complétées, vous devriez être capable de dessiner le motif d’acanthe le plus simple comme le plus complexe pour servir vos créations. Les étapes de base conduisent à édifier un modèle simple, que vous pourrez ensuite agrémenter selon vos besoin en suivant la même méthode.

Merci beaucoup, M.Page.

Bonne année à tous !