Nature #5

Acanthus mollis, décorative par décision populaire.

La feuille d’acanthe (Acanthus mollis, le plus souvent) est l’un des motifs ornementaux classiques les plus répandus dans l’art occidental depuis l’antiquité.

Les premiers motifs de feuilles d’acanthe stylisés avérés apparaissent sur les monuments grecs autour de -380 avant notre ère. Ils font partie des éléments stylistiques caractéristiques de ce que les archéologues désignent comme l‘ordre corinthien.

Pourquoi un tel engouement pour ce motif ? Personne n’en est vraiment certain. Il existe quelques légendes autour de l’acanthe : depuis la protection du tombeau d’une jeune vierge aimée de sa famille jusqu’au salut du héros par la plante (les feuilles auraient une action apaisante sur les brûlures). Rien qui ne soit aussi applicables à tout un tas d’autres éléments et, surtout, ces légendes sont toutes postérieures à l’époque ou un sculpteur le fait naître le premier dans la pierre.

Marble pilaster with acanthus scrolls

Marble pilaster with acanthus scrolls, Early Imperial, Julio-Claudian, 1st half of 1st century A.D., 10.210.28a–c, Metropolitan Museum of Art. New-York.

La réponse est peut-être plus simple : la belle est une adventice des lieux ombragés qui prend souvent des allures de mauvaise herbe ! Sa croissance exponentielle, sa vivacité -demandez à un jardinier de vous en parler- et sa résistance en font un sujet local facilement observable et qui a peut-être plu surtout car il était déjà présent tout autour des temples.

Les siècles qui suivirent ont repris ce motif moins par goût que par volonté d’affirmer leur bon goût en copiant un motif devenu « classique ».

Papier peint aux feuilles d'Acanthe, William Morris, 1875.

Papier peint aux feuilles d’Acanthe, William Morris, 1875.

L’utilisation des motifs naturels dans l’ornementation, particulièrement les éléments endémiques à la zone de production des œuvres, est un poncif de l’histoire de l’art mondiale. Le goût pour l’exotisme et les motifs qui représentent une autre partie du monde est récent, plutôt autour de la Renaissance Italienne en ce qui concerne la civilisation occidentale.