Art #4

Les goûts et les couleurs

Quelle est la différence entre un pigment et un colorant ? Et pourquoi cela a-t-il une importance ?

Les couleurs proviennent soit de colorants, soit de pigments. Colorant et pigment sont colorés parce qu’ils n’absorbent que l’énergie de certaines longueur d’onde de la lumière visible et restituent les autres.

Un colorant ou un pigment peuvent, théoriquement, donner l’exacte même couleur aux choses que nous voyons ; la différence fondamentale entre l’un et l’autre est ailleurs.

Un colorant est une substance colorée qui a une affinité chimique au substrat sur lequel il est appliqué. Les colorants sont le plus souvent appliqués en solution aqueuse dans laquelle ils sont complètement solubilisés. Cela signifie qu’ils ont formé un lien chimique avec les molécules du solvant pour créer une nouvelle molécule colorée « hybride ».

Pensez par exemple à une menthe à l’eau : le sucre et le colorant vert (la feuille de menthe n’est pas d’un vert aussi puissant!) du sirop sont impossible à différencier de l’eau, ils s’y sont dissouts.

Les colorants en solutions sont les principaux ingrédients des encres et des feutres de couleurs.

Les pigments, quant à eux, ne peuvent être dissouts ou absorbés par aucun solvant ni aucun substrat. Ils sont stables, autonomes et le plus souvent sous forme de poudre. Pour pouvoir les utiliser comme agents de coloration, il faut les inclure dans un substrat où ils seront en suspension. Idéalement, ce mélange est stabilisé pour conserver cette forme.

Pensez par exemple au mélange huile et vinaigre de la sauce salade : bien agité, il donne l’impression d’être composé d’un seul type de liquide. Au bout de quelques temps sans être remué, deux liquides différents réapparaissent. Les gouttelettes d’huile sont seulement temporairement en suspension dans le vinaigre et finiront par se regrouper.

Les pigments sont le plus souvent utilisés dans les peintures à l’huile, les aquarelles ou encore les peintures acryliques.

Pour un artiste, connaître cette différence fondamentale permet de mieux comprendre et de mieux utiliser les matériaux. Pour un restaurateur, cela permet d’identifier les faiblesses et les causes de détérioration probables et de développer une stratégie pour y remédier.

Les pigments restent stables et conservent plus ou moins leurs couleurs quoi qu’il advienne. En revanche, le substrat dans lequel ils sont situés est presque toujours le maillon faible. Lorsqu’il se détériore, la couleur disparaît car les pigments ne sont plus en suspension mais de retour à leur forme pulvérulente d’origine. Ils peuvent par exemple, se retrouver englués dans un vernis jaunissant ou, pire, dans une concoction infâme créée par un savant fou.

Les colorants sont chimiquement liés au matériau : tout ce qui peut affecter ce dernier va affecter sa couleur et son ton. Dans certains cas, c’est la nature même du colorant qui va litteralement dévorer le matériau sur lequel il est placé.

Maintenant, question piège : à votre avis, qu’y-a-t-il dans les couleurs utilisées par les tatoueurs ?

La réponse est par ici.